4 militaires français prisonnier et executer en Afghanistan

Aller en bas

4 militaires français prisonnier et executer en Afghanistan

Message  rodline le Mer 27 Aoû - 20:56

Quatre des 10 militaires français tués le 18 août en Afghanistan lors d'une embuscade ont été "faits prisonniers et exécutés", a affirmé mercredi un hebdomadaire français, une information que l'armée a catégoriquement démenti.

L'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné a rapporté que "quatre militaires français avaient été faits prisonniers et exécutés par les insurgés" lors de cette attaque à l'est de Kaboul.

"L'état-major des armées dément catégoriquement ces informations", a indiqué le porte-parole adjoint du ministère de la Défense, le général Christian Baptiste.

"Il n'y a pas eu de prisonniers et ils n'ont pas été exécutés après avoir été fait prisonniers", a-t-il dit sur la radio France-Info.

Auparavant, le gouvernement, interrogé sur les informations du Canard enchaîné, avait refusé de les commenter.

Le ministre de la Défense Hervé Morin et l'état-major avaient déjà démenti l'information selon laquelle des militaires français avaient été exécutés, rapportée précédemment par des médias anglo-saxons.

Le porte-parole militaire a aussi démenti qu'un interprète afghan servant les troupes françaises eut disparu peu avant la patrouille, comme l'affirme le Canard Enchaîné, pour lequel ce fait aurait dû alerter les militaires d'un danger.

"Malheureusement pour cet interprète il n'a pas déserté" mais a accompagné les parachutistes français et a été "tué pendant les combats", a dit le porte-parole.

D'après le gouvernement, rien ne permettait de prévoir l'embuscade qui a entraîné pour l'armée française les plus lourdes pertes au combat depuis la guerre d'Algérie.

Les circonstances exactes et le déroulement de l'embuscade sont l'objet de nombreuses interrogations depuis des jours dans la presse française.

Selon le Canard enchaîné, un officier français avait d'autre part alerté début mai sur le risque "d'affrontements aussi violents que nombreux" dans la région de l'Afghanistan où a eu lieu l'embuscade, selon des extraits d'un rapport que publie l'hebdomadaire.

Un débat, suivi d'un vote, est prévu le 22 septembre au Parlement, réuni en session extraordinaire, sur la présence militaire française (3.000 hommes) en Afghanistan.

_________________

avatar
rodline
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 173
Age : 29
Emploi/loisirs : apprenti bouchere
Humeur : amoureuse
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://rondinette-mignonnet.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum